Politique bioalimentaire: 2e rencontre des partenaires

Octobre 2021

Les 20 et 21 mai derniers, s’est déroulée la 2e rencontre des partenaires en lien avec la politique bioalimentaire du Québec. Sous le thème Pour une plus grande autonomie alimentaire, divers intervenants ont pris la parole pour expliquer leur vision de l’autonomie alimentaire au Québec.

Lors de la première journée, Pierre-Alexandre Blouin, président-directeur général de l’ADA, a participé à un panel intitulé Accroître la demande pour les aliments québécois. Il a mis en lumière les nombreuses initiatives que les détaillants propriétaires réalisent en magasin. Il a également rappelé aux participants que le détail alimentaire est un milieu d’affaires propice pour les producteurs et les transformateurs québécois. Il s’agit d’un excellent canal de commercialisation, peu importe la taille de l’entreprise. Il a également profité de l’occasion pour inviter les gens à participer à notre concours de marchandisage Les Aliments du Québec dans mon panier! qui a eu lieu pour une 6e édition cet été.

Concernant les travaux de la politique bioalimentaire 2018-2025, ceux-ci seront centrés en fonction de l’autonomie alimentaire et de la relance de l’économie. Le gouvernement veut favoriser l’achat local autant par les consommateurs que par les entreprises et les institutions. Il veut accroître l’offre de produits québécois et renforcer la chaîne d’approvisionnement. Les investissements gouvernementaux viseront à atteindre ces objectifs.

À plusieurs reprises, nous avons mentionné au gouvernement que les détaillants propriétaires souhaitent participer à la relance de l’économie. Cependant, il faudra que le gouvernement reconnaisse nos défis de main d’œuvre et qu’il contribue à nous épauler avec diverses mesures. Si nous continuons à avoir un déficit en termes d’employés, il sera plus difficile de pouvoir contribuer à la pleine relance économique du Québec.

29 de 30