Portrait de détaillant: Ian Picard

Février 2022

Ian et Marc Picard

La naissance d’un passionné de fromages?

Ian Picard est né en Suisse, alors que son père y était entraîneur de hockey. C’est notamment dans ce petit pays d’Europe que Ian a découvert le savoureux univers des fromages. Après être revenue s’établir au Québec, la famille Picard retournait souvent en Suisse quelques semaines par année. Ayant toujours eu une passion pour le secteur de l’alimentation, celui-ci s’inscrit à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. C’est lors de son passage à l’ITHQ que Ian se rend compte que sa grande passion est le fromage.

Par la suite, il quittera le Québec pendant un an pour aller étudier en Europe dans une école internationale en fromagerie. Son cheminement lui a permis d’apprendre toutes les techniques de fabrication du fromage, ce qu’est l’affinage et bien plus. Toujours lors de son séjour en Europe, Ian aura l’opportunité de faire des stages dans plusieurs grandes fromageries marchandes de France en Alsace, mais aussi à Paris et à Dijon. « Ça m’a fait connaître les grands fromagers et des maîtres pour moi, mais [ça m’a] aussi permis de commencer ma sélection des meilleurs fromages français », explique Ian. Cette expérience l’a mené, en 1996, à commencer l’importation de différents fromages qu’il avait pu voir là-bas et de les faire découvrir aux consommateurs du Québec à la fromagerie Hamel.

La Fromagerie Hamel

La première fromagerie a vu le jour dans un étal extérieur au Marché Jean-Talon en 1961, avant d’éventuellement prendre possession de la boutique actuelle au marché, qui est aussi le siège social. Au cours des années suivantes, une boutique de la fromagerie Hamel a été installée au Marché Atwater, alors qu’une autre a été érigée dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. De fil en aiguille, la fromagerie Hamel a continué son développement, avec l’ouverture de son septième magasin, en 2018 à Boucherville, sur la Rive-Sud de Montréal.

La boutique de Boucherville est la deuxième succursale à l’extérieur de l’île de Montréal, alors que la fromagerie a aussi un commerce à Repentigny, dans Lanaudière. « Notre vision, c’est d’être bien répartis sur les points cardinaux à Montréal et en périphérie », affirme Ian.

L’implication de la famille Picard a commencé en 1978, alors que Marc Picard, le père de Ian, a été embauché comme superviseur des ventes. Dix ans plus tard, en 1988, Marc Picard devient le propriétaire unique des Fromageries Hamel. Le parcours au sein de l’entreprise de Ian commence en 1989, alors que celui-ci y travaille à temps partiel pendant ses études, où il a pu toucher à plusieurs aspects différents du commerce.

Quand Ian revient d’Europe en 1996, l’entreprise fait construire des caves d’affinages accrédités afin de pouvoir faire vieillir le fromage, en plus d’offrir des produits à point et faits maison aux clients. Après avoir fait de l’affinage pendant quelques années, Ian a commencé à former la relève à titre d’affineur. Par la suite, il a continué à grimper les échelons chez Hamel en travaillant dans les achats avant de poursuivre dans l’importation. Maintenant, en plus d’être copropriétaire avec son père et sa mère, Murielle, Ian est vice-président de l’entreprise.

Au service de la clientèle

Pour Ian, la fromagerie Hamel met beaucoup d’importance sur le service à la clientèle, le service personnalisé et le service-conseil. « Quand on vient à la fromagerie Hamel, on vient pour un service de qualité, des produits de qualité, des produits d’exception. Toutes les facettes du fromage sont prises en compte pour offrir ce qu’il y a de mieux à nos clients ». Selon lui, la renommée de la fromagerie, qui s’est bâtie depuis 1961, s’explique par le travail rigoureux au sein de l’entreprise, avec de hauts standards.

L’avenir des commerces spécialisés

Malgré les difficultés actuelles liées aux enjeux de main-d’oeuvre, Ian se montre optimiste pour le futur de son entreprise et des entreprises de spécialités. « Les gens qui viennent nous voir ont le goût de vivre des expériences. Ils entrent dans la boutique et ils sont heureux de choisir leurs produits et de s’en faire proposer.» Une boutique spécialisée comme la fromagerie Hamel, c’est l’occasion pour le consommateur de faire un voyage des sens et de le partager avec des invités.

Alors que les gens viennent parfois de loin pour découvrir les produits offerts chez Hamel, l’effet des consommateurs de quartier et d’acheteurs locaux se fait sentir depuis plusieurs années, particulièrement avec l’appel à l’achat local depuis le début de la pandémie. Un élément qui sera pris en compte dans l’établissement de futurs points de vente.

La vie en 1001 fromages

Ian Picard est fort probablement l’un des plus grands amateurs de fromages au Québec, voire au Canada. Pour lui, travailler en fromagerie est un métier passionnant, où l’on retrouve toujours des nouveautés et où quelque chose vient nous surprendre quotidiennement. La saisonnalité des produits, mais aussi le contact avec les artisans, les producteurs et les fermiers sont d’autres éléments qui expliquent cette passion. « À la fromagerie Hamel, on est choyés d’être la courroie de transmission entre le producteur artisan et le consommateur. On a le plaisir de transmettre de beaux produits frais et faire vivre notre passion aux clients. » L’entreprise travaille fort afin d’être reconnue comme l’une des meilleures fromageries dans le monde.

Quel est le fromage préféré de Ian Picard? Un choix trop difficile à faire pour le principal intéressé, alors que de nouveaux produits intéressants arrivent chaque mois.

10 de 11