Les travaux se poursuivent

Février 2021

En parallèle des travaux à l’Assemblée nationale, un comité mixte entre différents partenaires et le ministère de l’Environnement a été créé pour discuter des éléments de modernisation de la consigne. Les grands brasseurs, les embouteilleurs et les transformateurs continuent de souhaiter le retour des contenants chez les détaillants et ce, malgré la volonté du ministre de créer des points de dépôt. Les producteurs ralentissent considérablement les travaux du comité, mais on comprend que leur objectif est de garder les conditions de retour actuelle où les détaillants ne sont pas compensés au niveau des frais engendrés. Au printemps, le gouvernement souhaite publier un projet de règlements qui fixerait les balises de la modernisation.

Des projets pilotes déjà en opération

Nous vous avions mentionné que le gouvernement souhaitait la mise en place de projets pilotes pour tester différents modèles et certaines technologies. Au cours de l’hiver, certains sites ont été identifiés pour tester le retour des contenants. Du nombre, il y aura le centre de dépôt à proximité du IGA St-Pierre à Granby, (image ci-haut) et le centre de dépôt de Trois-Rivières (Cap-de-la-Madeleine) qui sont déjà en opération. Un kiosque multi-matière verra le jour à Saint-Hyacinthe, alors que d’autres sites devraient éventuellement être ajouté. Cela va dépendre du coût d’opération et de l’aménagement des sites principaux.

Il est important de trouver des solutions pratiques de modernisation afin de mieux desservir les petites communautés ou encore les zones à grande densité, où l’espace disponible est inexistant.

94 de 94