Le Canada aura un code de bonnes pratiques pour l’industrie alimentaire

Octobre 2021

Le comité de travail mandaté par les ministres de l’Agriculture du Canada a déposé son rapport en juillet dernier. Celui-ci a conclu que des situations abusives ont cours dans la chaîne d’approvisionnement et qu’elles doivent assurer des relations plus saines. Nous sommes très satisfaits qu’ils aient décidé d’endosser l’approche mise de l’avant par l’Alliance de l’industrie alimentaire canadienne (dont est membre l’ADA), qui prône l’élaboration d’un tel code par l’industrie elle-même.

Les ministres de l’Agriculture de partout au pays demandent donc à l’industrie de consacrer les prochains mois à trouver un terrain d’entente qui sera au bénéfice de tous les acteurs de la chaîne bioalimentaire. Le groupe de travail accompagnera l’industrie dans ses efforts
pour atteindre cet objectif. Le travail du comité pancanadien n’est pas terminé: les ministres examineront la suite des travaux d’ici la fin de l’année et s’assureront que ceux-ci mènent à une solution convenable et acceptable pour l’ensemble du secteur agroalimentaire.

Un facilitateur a été mandaté par le comité pour accélérer les rapprochements entre les différents groupes de l’industrie. Il s’agit de Marc Valois un consultant avec une vaste expérience de médiation et la réalisation de divers mandats, tant pour le secteur public que pour le secteur privé.

Le déclenchement de la campagne électorale risquait de mettre en péril les travaux du comité puisque le gouvernement fédéral risquait la paralysie, mais nous avons eu la confirmation que les travaux du facilitateur se poursuivront. M. Valois a déjà sollicité notre participation à des échanges, auxquels nous collaborerons y collaborerons évidemment.

15 de 15