Frais de carte de crédit : le gouvernement libéral repousse encore d’un an!

Avril 2022

La ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, a déposé son deuxième budget aujourd’hui. Encore une fois, le gouvernement libéral décide de pelleter par en avant l’enjeu des frais de cartes crédits. En 2019, les libéraux avaient promis d’enlever les taxes à la consommation dans le calcul des frais. Rien n’a été fait. En 2021, les libéraux ont promis en campagne électorale de légiférer sur les frais d’interchange. La ministre Freeland parle de consultation dans son budget. C’est ce qui avait été annoncé dans le budget 2021, une consultation. D’ailleurs, cette consultation s’est déroulée à l’automne 2021 par le ministère des Finances.

Pendant que le gouvernement « consulte », des détaillants continuent de financer les émetteurs de carte de crédit. Quand le gouvernement mettra-t-il un frein sur cet important facteur d’inflation du prix de toutes les transactions par carte de crédit ? Celles-ci étouffent les détaillants qui, depuis deux ans, tiennent à bout de bras le système de vente et de distribution alimentaire au Québec et au Canada. 

63 de 64