Frais transactionnels

Décembre 2022

FÉDÉRAL

Une offensive commune

Dans l’édition de RADAR du printemps dernier, nous vous mentionnions que le gouvernement fédéral, par l’intermédiaire du ministère des Finances, continuait ses consultations concernant les frais de cartes de crédit. Ce dossier traîne en longueur depuis trois ans. En 2019, le gouvernement libéral promettait d’enlever les taxes dans le calcul des frais chargés. Rien n’a été fait. En 2021, la ministre Freeland devait agir, après une consultation, mais celle-ci se prolonge.

En collaboration avec notre partenaire canadien, le CFIG (Canadian Federation Independent Grocers), nous avons lancé une offensive commune auprès des élus fédéraux. Les détaillants ont interpellé les députés pour qu’ils demandent à la ministre d’agir dans ce dossier. Des centaines de députés partout au pays ont été sensibilisés à ce dossier qui impactent des milliers de détaillants.

La ministre aura l’opportunité lors de sa mise à jour économique de l’automne de régler cette question. Elle peut exiger des émetteurs de cartes de crédit de réduire leur taux chargé à l’ensemble des commerçants. Cela lancerait un message fort du gouvernement, celui d’appuyer des millions de PME partout au Québec. Selon certains experts, une récession pourrait se produire en 2023. Il est temps que le gouvernement canadien donne un peu d’oxygène à nos entrepreneurs.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont pris le temps de communiquer avec leur député. La force du nombre fait une différence dans ce dossier prioritaire de votre association.

65 de 66